Uncategorized

Lumière sur Manufactory, membre du consortium Pouss@LYS

By mai 20, 2019 No Comments

Pierre Poizat est responsable de l’incubateur Manufactory. Au préalable, il avait créé deux entreprises. En parallèle de cette fonction et de ses missions d’accompagnement d’entrepreneurs, Pierre Poizat exerce en tant que consultant et formateur sur des questions d’innovation, de gestion de projet, de finance et de business models.

Présentez-nous Manufactory Incubateur

Situé au cœur de Lyon et adossé à la Manufacture des Tabacs, l’incubateur
Manufactory
accompagne depuis 6 ans des entrepreneur(e)s passionné(e)s aux profils varié(e)s. Plus de 120 startups ont été accompagnées depuis 2013. L’équipe de l’incubateur est composée de cinq personnes : Alexandre André, Anne Clausse, Clara Hardy, Ludovic Rérolle et Pierre Poizat. L’accompagnement, sur-mesure, se décline au travers de 3 programmes :

  • Le programme Start (15/20 projets par an) permet de valider son idée et sa proposition de valeur.
  • Le programme UP (10/15 projets par an) permet de stabiliser son Business Model.
  • Le programme Pro (5/7 projets par an) est un programme de soutien à la croissance et au développement.

Quelles valeurs partagez-vous avec le consortium Pouss@LYS ?

L’objectif du consortium Pouss@LYS est d’accompagner aux mieux les entrepreneurs high tech / deep tech. L’écosystème entrepreneurial lyonnais est riche et complémentaire, les membres du consortium se retrouvent autour de la volonté de faire émerger les startups et d’aider les entrepreneurs à avancer au mieux dans leur projet. Pouss@LYS a cet avantage de mettre un nombre important de structures d’accompagnement autour de la table, il permet donc d’échanger et de se coordonner. Aussi de nombreux porteurs de projets innovants sont incubés au sein de Manufactory, Il est donc évident que nous participions à cette dynamique collective.

Pourquoi incitez-vous vos startups à rejoindre le consortium Pouss@LYS ?

Pour certains projets la question du financement à l’amorçage est une barrière pas toujours évidente à lever et le label deep tech permet de franchir plus facilement cette étape. La plus-value pour les startups est tout d’abord financière car l’outil financier permet un effet de levier important. Le deuxième apport est celui de la crédibilité du projet et de l’entrepreneur : le label étant porté par un consortium large et regroupant une somme d’expertises importantes sont obtentions est un gage de qualité pour l’entrepreneur.

Quelles opportunités de croissance proposez-vous aux « startups émergentes » du consortium ?

Manufactory pourra proposer d’accompagner certaines startups « émergentes » dans leur phase de validation de concept et/ou de développement. L’incubateur s’appuie sur un réseau fort et pourra connecter les startups à cet écosystème.

Leave a Reply