Uncategorized

Interview de Safehear, labellisée French Tech Seed

By décembre 15, 2020 No Comments

La startup Safehear décroche le Label French Tech Seed.
Afin de mieux connaître cette nouvelle entreprise du territoire Lyon Saint-Etienne, nous avons rencontré Héléna Jerome et Antoine Kuhnast, les deux fondateurs de Safehear.

Bonjour à vous deux, pourriez-vous présenter Safehear?

Initialement, Safehear est née d’un projet d’entrepreneuriat étudiant que nous avons débuté il y a maintenant deux ans. Héléna a décidé de se lancer à temps plein sur Safehear dès la fin de son master 2 Management de l’innovation. Antoine, étudiant ingénieur, a décidé d’effectuer une année de césure et des aménagements de parcours pour se consacrer lui aussi pleinement à notre start-up.

Nous concevons une oreillette connectée à destination des professionnels du milieu industriel et BTP. Ce dispositif innovant permettra aux utilisateurs de communiquer facilement dans un environnement bruyant et dangereux tout en restant protégé des risques auditifs. Nous souhaitons également implémenter une fonctionnalité permettant d’alerter l’usager dès lors qu’un danger mouvant passe à proximité de lui. Notre mission est d’améliorer la sécurité et le confort des travailleurs de l’industrie. Notre vision à plus long terme est d’innover au service des 5 sens.

Nos partenaires dans cette belle aventure sont 1Kubator Lyon, le Groupe d’assurance Apicil qui nous ouvre son réseau d’entreprises industrielles, ST Microelectronics et l’INRIA

 Dans quelle mesure pouvons-nous qualifier votre startup de startup DeepTech ?

Nous travaillons sur plusieurs axes technologiques tels que le filtrage audio, la détection de la parole, la miniaturisation ou encore les réseaux de communication. Ces différents travaux sont réalisés en collaboration étroite avec des équipes de recherche de l’Inria et notre partenaire industriel St Microelectronics.

A plus long terme, notre ambition est de développer des technologies d’intelligence artificielle sur microcontrôleurs.

Qu’attendez-vous du label French Tech Seed ?

Ce label est une véritable opportunité pour Safehear, sur le plan financier que sur la mise en réseau. En effet, la mise en lumière auprès de l’écosystème que permet cette labellisation sera un réel atout de développement.

A quel point, selon vous, ce dispositif peut-il bousculer l’ordre établi d’une levée de fonds earlystage ?

Nous qualifierions le label French Tech Seed de tremplin qui permet d’activer de nouveaux leviers de financement. Cela va nous aider à compléter la levée de fonds en cours. Au-delà de l’effet boule de neige que ce label peut apporter, il renforcera notre crédibilité face aux acteurs publics et privés de l’écosystème d’innovation.

Quels sont les prochains steps de développement de votre startup ?

Nous sommes en cours de finalisation de la miniaturisation du prototype fonctionnel qui sera testé sur utilisateurs dès janvier 2021 avec des entreprises comme Serfim, Carion TP ou encore Valrhona.

Suite aux tests utilisateurs, nous améliorerons le prototype tout en y ajoutant les résultats de recherche obtenus. Nous prévoyons de débuter l’industrialisation de plusieurs centaines de dispositifs pour la fin 2021.

Parallèlement, nous sommes en cours de levée de fonds avec le fonds d’investissement Phitrust.


Leave a Reply